e-pathie
Programme thématique de recherche sur les usages des TIC dans l’enseignement supérieur

Séminaires 2001-2005

Parallèlement aux séminaires internes de travail qui réunissent régulièrement les permanents du programme et leurs partenaires, un certain nombre de séminaires ont été ouverts à des membres extérieurs, en raison de leur intérêt thématique et à l’occasion de l’invitation de personnalités. Aujourd’hui, ce type de séminaire est pris en charge par le programme Tematice.

25-26 novembre 2003 : "Technologies pour l’apprentissage et l’Education : entre recherche et usages pédagogiques". e-pathie s’est associé à Tematice pour organiser le colloque dédié à la recherche sur les technologies de l’information et de la communication pour l’éducation associant des chercheurs d’origine différente, notemment Sciences de l’Education, Sciences de l’Information et de la Communication, Sciences cognitives, Informatique.

L’enseignement supérieur : changements, nouvelles missions et nouveaux enjeux François Peccoud, Président de l’Université de Technologie de Compiègne (UTC), 9 octobre 2002. L’innovation : définitions, invariants et singularités, méthodologies d’analyse, Françoise Cros et Norbert Alter, 23 mai 2002.

Les théories de l’activité : approche épistémologique et cadre méthodologique, Monique Linard, 28 février et 14 mars 2002.

Les montages vidéo

Les trois séances ouvertes organisées par e-pathie au cours de l’année 2002-2003 ont été enregistrées en vidéo. Un montage minimal avait été prévu pour une mise en ligne sur le site. Il est vite apparu que, au-delà de leur qualité technique médiocre, chaque séance avait un genre propre qui exigeait un traitement spécifique pour chacune. On aboutit donc à trois documents traités de trois façons différentes.

1 - Une séance de type "séminaire de travail" interne informel en petit comité (8 participants), centré sur un thème (durée deux fois trois heures). Le séminaire consiste en un exposé d’introduction par Monique Linard aux théories de l’action et de l’activité dans diverses sciences humaines. L’exposé est entrecoupé de débats sur l’apport possible de ces théories à une conceptualisation de la médiation de la connaissance et de l’apprentissage humains par les TIC. Le montage vidéo a consisté à retranscrire la majeure partie de l’intervention orale enregistrée en ne conservant que les images des meilleurs moments (au plan de la prise de vue et des contenus). L’objectif a été de ramener le fichier numérique à une taille et à une durée acceptables en conservant le maximum d’information.

2 - Une séance de type "parole d’acteur" s’adressant à un groupe ouvert de 15 participants (durée : 3 h.). L’intervention est celle de François Peccoud, Directeur de l’IUT de Compiègne. L’intervenant expose son point de vue personnel et ses convictions de responsable d’un institut supérieur d’enseignement technique, en relation avec le monde professionnel et les entreprises et engagé dans diverses actions d’innovation. Dans ce cas, le montage vidéo a été réduit au minimum et a pu respecter la dynamique particulière de l’intervention. Il présente les séquences d’exposé et de discussion telles quelles, à l’état brut, à l’exception de quelques nettoyages techniques indispensables.

3 - Une séance de type "communication" (durée : 3 h.) s’adressant à un groupe d’une vingtaine de personnes. Dans ce cas, il s’agit de la confrontation interdisciplinaire de deux chercheurs Norbert Alter (Economie) et Françoise Cros (Sciences de l’Education) qui abordent le thème de l’innovation chacun sous l’angle de sa discipline et de son expérience propre. Le montage vidéo a fait l’objet d’un travail intermédiaire. Il s’appuie sur un résumé de séance rédigé par J. Y. Robin et le complète par plusieurs séquences présentant les principaux moments des exposés des deux intervenants et de leur discussion avec le public.

Conception/réalisation : Florence Galand, Bruno Bouret, Corinne Massignat.

Prises de vues : UPJV.